Nancy: Volés ils font justice eux-mêmes et finissent en garde à vue

Nancy. Après avoir donné un coup de main à un groupe d’individus en difficulté en novembre dernier à Nancy, cinq jeunes se sont fait dépouiller. Des agissements pour lesquels ils se sont aussitôt vengés, ils ont donc été placés en garde à vue mercredi dernier.
police3
photo d'illustration www ici c nancy fr

Les faits datent du 3 novembre 2013 et ont été traités par la Brigade des Violences Urbaines (BVU) de Nancy. En novembre dernier vers 5 heures du matin, à l’angle rue Foch et de la rue Saint-Léon à Nancy, un groupe de quatre personnes sont importunées par un autre groupe, cinq individus viennent alors leur porter secours. Suite à cet évènement, les 5 individus oublient leurs vestes sur les lieux aussitôt récupérées par les 4 victimes.

Les cinq individus furieux remontent la trace du groupe de 4 personnes à qui ils ont porté assistance. Ils les retrouvent sans peine alors que ces derniers remontent dans leur véhicule. Les invectives fusent et rapidement les coups de pieds et de poing s’enchaînent, un individu n’hésitera pas à sortir un tout petit couteau et de menacer de le planter sous la gorge d’une des victimes. Avant de quitter les lieux, les auteurs de violences dégraderont le véhicule dans laquelle montaient les quatre voleurs de veste.

Ces derniers ont déposé plainte auprès de la police qui a mené son enquête, sur les 5 individus, trois ont été identifiés par les services de police, ils ont été cueillis le 12 février à 6 heures du matin par la police sur le secteur de Pont-à-Mousson d’où ils sont originaires.  

Les trois individus âgés de 23, 25 ans et 26 ans connus des services de police ont été placés cette semaine en garde à vue à l’hôtel de police de Nancy et relâches avec une COPJ en poche pour le 23 juin prochain. 

Sur les 4 victimes, trois d’entre elles ont écopé de 1 jour d’ITT.