Meurtre de Nelly Haderer: l'ADN désigne Jacques Maire

Nancy- Vingt-sept ans après les faits, l'ADN découvert sur un jean de la victime a parlé...
Jacques.Maire
L'ADN désigne Jacques Maire, 27 après le meurtre de Nelly Haderer 
fr

 Selon L'Est Républicain, citant une source judiciaire, l'ADN retrouvé sur le jean de la victime Nelly Haderer serait celui de Jacques Maire. Après trois procès, ce dernier avait été acquitté définitivement en 2008 de ce meurtre. L'homme a toujours été le principal suspect dans le crime de cette jeune femme de 22 ans tuée en 1987 de deux balles de carabine 22 long rifle et dont le corps avait été retrouvé dénudé et découpé en morceaux le 31 janvier 1987 dans une décharge de Saint-Nicolas-de-Port au sud de Nancy. Malgré ce fait nouveau et à charge contre Jacques Maire qui a toujours nié avoir connu Nelly Haderer, le suspect ne pourra pas être rejugé selon le quotidien, ce dernier ayant été définitivement acquitté. 

L' affaire avait été rouverte en juillet 2009 quand le Procureur de Nancy de l'époque, Raymond Morey, avait ouvert une nouvelle information judiciaire concernant le meurtre de Nelly Haderer. L’instruction portait principalement sur la recherche de traces de micro-ADN sur les scellés, notamment sur un couteau, des vêtements et un mouchoir appartenant à la victime. La famille de Nelly Haderer comptait à l'époque sur les progrès de la science qui ont permis notamment de rouvrir l'affaire Grégory. Les révélations de l'ADN doivent avoir aujourd'hui un gout amer pour la famille de la victime...


Jacques Maire acquitté a son 3ième procès [news... par 720par576