Viols à Nancy et Maxéville : Un homme écroué

Nancy. Confondu par son ADN, l'homme suspecté de deux viols à 24 heures d'intervalle dans le Grand Nancy en octobre dernier a été écroué.
femme.seule.trottoir
Photo d'illustration
Les faits avaient débuté à Nancy, le 24 octobre dernier vers 22h, heure à laquelle une jeune fille de 17 ans qui promenait son chien était approchée au square Monseigneur à Nancy puis violée. Deuxième agression le lendemain dans rue des Brasseries à Maxéville où une étudiante était elle aussi victime d'un viol. 

L'exploitation des prélèvements ADN a permis à la police d'identifier un suspect, celui d'un homme de 42 ans domicilié dans le Lunévillois. Connu des services de police pour des faits de délinquance, l'homme était inscrit au Fichier national des empreintes génétiques (FNAEG) ce qui a permis de le confondre. Interpellé dans son véhicule le 31 octobre par les hommes du SRPJ de Nancy, le mis en cause a été écroué à la maison d'arrêt de Nancy-Maxéville le 2 novembre. Une information judiciaire a été ouverte, l'individu a été mis en examen pour viols.