Nancy-Toul : Il prend le Taxi pour échapper aux gendarmes

Nancy-Toul. Un trio de cambrioleurs a été interpellé mardi soir par la gendarmerie et la Brigade anti-criminalité (BAC) de Nancy. 
gendarmerielorraine
Photo d'archive - crédit ici c nancy fr

Face à la vague de cambriolages qui s'abat actuellement dans l'ouest du département et pour enrayer le phénomène, les gendarmes avaient décidé d'occuper le terrain ces derniers jours, un dispositif qui a porté ses fruits dans les environs de Toul. Mardi vers 18 h une patrouille motorisée décidait de contrôler un véhicule suspect à Gondreville, le conducteur refusait dans un premier temps de s'arrêter avant de s'immobiliser, les occupants du véhicule prenant la fuite en courant. Le conducteur et un occupant étaient interpellés alors que le troisième individu s'évaporait dans la nature. Une enquête de voisinage permettait à la brigade de gendarmerie de Toul d'apprendre que le fuyard avait quitté Gondreville en taxi pour prendre la direction ... de Nancy ! Les militaires prévenaient alors la Police nancéienne pour tenter de retrouver le troisième individu en leur communiquant notamment un signalement précis de l'individu. Il ne faudra pas bien longtemps à la BAC pour interpeller l'homme recherché, à 19 h 45, l'individu de 23 ans, ressortissant Albanais, se déclarant SDF était repéré puis remis à la brigade de gendarmerie recherche de Toul.

Vol avec effraction...

Les trois individus suspectés d'être les auteurs de cambriolages ont été placés en garde à vue mardi par la gendarmerie de Toul. Les trois hommes sont Albanais âgés d'une vingtaine d'années, inconnus des services de Police ou de Gendarmerie. Ils ont reconnu un cambriolage et seront présentés avant demain soir au parquet. L'affaire rondement menée est issue « de la bonne collaboration des services de police et de gendarmerie », s'est réjouie mercredi en fin de journée la gendarmerie de Toul, mais aussi grâce « à l'implication de la population qui a fourni de précieux renseignements permettant un signalement du suspect ». La gendarmerie recommande à chacun de rester vigilant et « d'appeler dès lors que quelque chose de suspect se manifeste ».