Un détenu se suicide à la maison d'arrêt d'Épinal

Nancy et Région. Condamné à 30 ans de réclusion criminelle par la Cour d'assises des Vosges en 2011, pour tentative d'assassinat et actes de torture et de barbarie sur sa compagne, le détenu a mis fin à ses jours dans sa cellule de la maison d’arrêt d’Épinal ce dimanche. 

prison.nancy
Photo d'illustration crédit photo ici c nancy

Les faits remontent au 18 janvier 2008 à Saulxures-lès-Bulgnéville (88), Franck Gauthier, droguait sa compagne avec un somnifère, qui lui annonçait leur séparation. Le trentenaire tirait ensuite deux coups de feu sur la mère de famille avant de l'asperger d’un acide sulfurique lui brûlant le visage et le corps.

Après une première condamnation par la Cour d'assise des Vosges en 2011 à 30 ans de réclusion criminelle, l'homme devait être jugé en appel par la Cour d’assises de Meurthe-et-Moselle en mars prochain. Il a été retrouvé pendu dimanche dans sa cellule.