Le dealer abordait ses nouveaux clients dans les rues de Nancy

NANCY. Fin de trafic de cannabis pour un jeune dealer vandopérien...

Hotelpolice
L'individu a été placé en garde à vue à l'hôtel de Police de Nancy

Les faits ne sont pas nouveaux et remontent à la nuit du 16 août 2013, vers 2 heures du matin un individu était contrôlé par une patrouille de police angle rue Raymond Poincaré, Quai Claude le Lorrain à Nancy. Les gardiens de la paix découvraient alors au pied du siège passager 110 g d’herbe de cannabis. L’homme était alors placé en garde à vue à l’hôtel de police de Nancy, entendu puis finalement remis en liberté pour poursuite d’enquête. 

Une enquête qui allait déjà s’orienter autour d’une étude de la téléphonie du jeune homme permettant d’identifier une quarantaine d’usagers, dont une quinzaine de mineurs qui allaient pouvoir être entendus. Ces derniers reconnaissaient l’homme comme étant leur fournisseur de juin 2013 à la date d’interpellation le 16 août. Sur cette période le dealer vandopérien âgé de 21 ans aurait écoulé 400 g d’herbe pour un montant de 4.500 €. L’homme a été placé mardi en garde à vue par la brigade des stupéfiants. Au cours de ses auditions, ce dernier a reconnu avoir revendu du cannabis auprès de ses clients en les abordant dans la rue et en laissant son numéro de téléphone, des acheteurs prospectés devant des lycées, stations de tram, terrasses de café ou encore sur le parvis de la cathédrale Saint Georges à Nancy. Le jeune vandopérien est sorti du commissariat avec une convocation en justice pour le 11 avril 2014

Évaluer cet élément
(0 Votes)