Vandoeuvre-lès-Nancy : bébé mort sous les coups

Nancy- Les pompiers étaient intervenus dimanche dernier pour une chute accidentelle qui avait provoqué la mort d'un bébé de 2 mois, l'autopsie a révélé une autre vérité...

Hotelpolice

Les faits s'étaient déroulés dimanche dernier vers 8 h, heure à laquelle les pompiers intervenaient au 1, allée de Merken à Vandoeuvre pour une chute accidentelle d'un bébé de deux mois. Sur place le père de famille âgé de 39 ans leur raconte qu'il a trébuché avec son enfant dans les bras. La situation est grave et malgré les efforts des secours, Noa décédait. Devant les policiers de l'unité de protection sociale du commissariat de Nancy, le père de famille racontait la même version de chute accidentelle. Malgré tout, le parquet de Nancy demandait une autopsie du corps du nourrisson, une opération effectuée mercredi qui a révélé que Noa avait subi des violences.

Jeudi matin les policiers faisaient retour au 1, allée de Merken afin d'interpeller le couple qui était placé en garde à vue à l'hôtel de Police de Nancy. Rapidement, le père de famille a reconnu avoir frappé à plusieurs reprises son bébé excédé par ses pleurs. Il a été mis en examen vendredi après-midi pour des faits de meurtre sur mineur de moins de 15 ans par ascendant avant d'être écroué à la maison d'arrêt de Nancy-Maxéville. Une information judiciaire a donc été ouverte pour permettre d'éclaircir les circonstances du drame et notamment le rôle de la mère, âgée de 26 ans. Cette dernière a été mise en examen pour non dénonciation de mauvais traitement et placée sous contrôle judiciaire. 

Évaluer cet élément
(0 Votes)