Nancy : appels malveillants et sordides

Une femme a été placée en garde à vue à Nancy après avoir effectué plusieurs appels malveillants plutôt sordides...

Hotelpolice
La principale suspecte a été relâchée samedi après-midi. Image d'archive ici-c-nancy.fr

Les faits se sont produits entre mardi et jeudi et sont rapportés par L'Est Républicain. Entre 22 h et 1 h du matin, une femme de 37 ans a occupé ses soirées à un jeu pervers qui consistait à repérer dans les pages blanches des prénoms à consonance ancienne et de les appeler en se présentant sous le pseudo de Johanna, médecin au CHU. Le motif de l'appel ?  Elle leur annonçait que leur fils, fille ou petit-enfant (selon les réponses fournies par ses interlocuteurs) venait d’être hospitalisé dans un état critique après un accident puis elle invitait ses cibles à se rendre rapidement à l’hôpital. Jeudi soir une dizaine de personnes affolées se sont rendues à l'hôpital tandis qu'une personne de 77 ans a dû être hospitalisée après avoir été victime d'un malaise.

La mise en cause a été rapidement identifiée et interpellée, il s'agit d'une mère de famille de 37 ans demeurant dans le Grand Nancy. Lors de sa garde à vue, elle a reconnu les faits expliquant que cela l'amusait de créer la panique chez ses victimes qu'elle devinait âgées selon les prénoms et donc plus fragiles et émotives ! Il semble que la plupart des victimes vivaient à Maxéville et Malzéville, mais la Police lance un appel aux personnes qui auraient reçu un appel semblable entre le 5 et 7 mars, ils sont priés de prendre attache avec le groupe d'appui judiciaire au 03.83.17.27.37. La jeune femme a été relâchée samedi après-midi, mais l'enquête se poursuit et une expertise psychiatrique devrait avoir lieu prochainement.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le dimanche, 10 mars 2013 10:29