Nancy : hommage aux policiers décédés à Paris

Nancy. Entre 250 et 300 policiers se sont rassemblés au boulevard Lobau ce mardi en fin de matinée  en mémoire à leurs deux collègues tués jeudi sur le périphérique.

Hotelpolice
Image 'd'illustration. Crédit photo ici-c-nancy.fr

Ce mardi, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault et le ministre de l'Intérieur Manuel Valls ont assisté aux obsèques des deux membres de la brigade anti-criminalité (BAC) de Paris, tués jeudi matin à l'issue d'une course-poursuite. Les deux policiers de la Bac de nuit, Boris Voelckel, 32 ans, et Cyril Genest, 40 ans, ont été tués jeudi par un chauffard ivre et sans permis, percutés volontairement. Un troisième policier a lui aussi été très grièvement blessé lors de cet accident. Le chauffard et son passager ont tous les deux été mis en examen et écroués samedi.

Une vive émotion 

La mort de Boris Voelckel et de Cyril Genest, tous les deux faits chevaliers de la Légion d'honneur à titre posthume, a provoqué une vive émotion parmi la police. À Nancy, entre de 250 à 300 policiers se sont ainsi rassemblés silencieusement vers 11 h 30 devant l'Hôtel de police pour observer une minute de silence en présence du directeur départemental de la sécurité, Lionel Razurel, l'adjoint au procureur Yvon Calvet et de la directrice de cabinet du préfet de Meurthe-et-Moselle, Magali Daverton.

Évaluer cet élément
(0 Votes)