Grand Nancy : il incendie une maison pour se venger d'une dette

Le 24 décembre dernier, un incendie rue de Jarville à Heillecourt dans la banlieue sud de Nancy avait intoxiqué deux femmes, un mineur a reconnu les faits...  

police3

Dans la nuit du lundi 24 décembre vers 02 h 40, les pompiers intervenaient 03, rue de Jarville à Heillecourt pour un incendie dans une maison dont l'origine criminelle ne faisait aucun doute, le feu trouvant son origine sur le palier de la maison où deux poubelles avaient été enflammées. Heureusement, un voisin avait constaté l'incendie et avait emprunté une échelle pour prévenir les deux occupantes de la maison âgées de 48 et 23 ans et avait également appelé les secours. Les deux victimes avaient été transportées à l'hôpital central intoxiquées au monoxyde de carbone. L'enquête de la brigade des violences urbaines de la sûreté départementale du commissariat de Nancy s’est rapidement orientée vers les connaissances du fils de la maison. Trois personnes ont été placées en garde à vue lundi à 17 h parmi ces trois individus, il s'avère qu'un seul est impliqué dans l'incendie de la maison, un mineur de 17 ans, originaire de Nancy. Les deux autres jeunes hommes âgés de 20 ans habitant Heillecourt ont été relâchés dans la journée de mardi, ils ont été mis hors de cause.

pour une dette...

Des auditions, il ressort que les trois individus avaient passé la soirée ensemble. Durant la nuit, le mineur, alcoolisé, s'est montré agressif et remonté et a quitté la fête seul. Il s'est rendu au 3 rue de Jarville à Heillecourt où il a placé deux poubelles appartenant à des riverains devant la porte d'entrée pour y mettre le feu. Il a déclaré aux enquêteurs avoir agi de la sorte afin de se venger d'une dette d'argent peu importante que le fils de la maison tardait à lui rembourser. Le jeune homme de 17 ans, inconnu des services de Police, sera présenté ce matin à 10 h devant un magistrat chargé des mineurs. 

Évaluer cet élément
(0 Votes)