ASNL : trois supporters jugés en comparution immédiate

Huit supporters de l'AS Nancy Lorraine avaient passé la nuit de mardi à mercredi en garde à vue, trois seront jugés en comparution immédiate vendredi...

asnllogocreditphotoicn

Sur les huit supporters placés en garde à vue mercredi matin suite aux incidents à l'issue de la rencontre perdue par l'ASNL face à Rennes (1-3), trois vont faire l'objet d'une comparution immédiate vendredi dans l'après-midi après avoir été déférés devant le procureur à 6 h. Les trois hommes sont poursuivis pour des violences à savoir des coups de poing ou des coups de pieds notamment sur des stadiers. Les cinq autres ont été déférés ce matin à 9 h et quatre seront jugés le 28 décembre au tribunal correctionnel, ils ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire avec interdiction de se rendre au stade. Le cinquième individu, un mineur de 17 ans, est convoqué devant le juge des enfants en janvier.  

Le procureur de la République de Nancy Thomas Pison a déclaré lors d'un point presse que les trois hommes qui seront déférés demain matin ont "donné des explications fantaisistes, sauf que nous avons des vidéos qui sont très claires ". Ils risquent trois ans de prison ainsi qu'une interdiction de stade de 5 ans.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)