Nancy : conduite sous stups et le permis suspendu, il outrage les policiers et se rebelle

[ FAITS DIVERS ] À la suite d'un banal contrôle sur la route à Nancy, la situation a dégénéré en outrage et rébellion. 

Les faits se sont produits lundi 9 janvier 2023, vers 11h. Ce jour-là, le véhicule d'un automobiliste présentant un feu stop arrière défaillant, attirait l'attention d'une patrouille de police. A la demande des policiers, boulevard Lobau à Nancy, le conducteur se rangeait sur le côté. La vérification des papiers était sans appel, le conducteur se déplaçait sous le coup d'une suspension de permis de conduire, en défaut d'assurance et sous l'emprise de stupéfiants. 

Devant cette pluralité d’infractions, les policiers ont placé le conducteur en garde à vue. Rétif à l'autorité, il s’est opposé fermement aux policiers s'illustrant par un outrage et rébellion sur personnes dépositaires de l’autorité publique. Entendu par les policiers de la Mission des accidents et délits routiers, l'homme de 23 ans originaire de Jarville a reconnu les faits. 

Remis en liberté, l'auteur sera entendu par la justice le 23 mai 2023 dans le cadre d’une CRPC (comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité) doublée d’une COPJ (convocation par officier de police judiciaire).