Escroquerie aux compteurs abaissés : quatre véhicules saisis attribués à la police de Nancy

 Le tribunal de Nancy vient de valider la "saisie attribution" de 4 véhicules pour les policiers Nancéiens - Photo police nationale Le tribunal de Nancy vient de valider la "saisie attribution" de 4 véhicules pour les policiers Nancéiens - Photo police nationale
Quatre véhicules saisis dans le cadre d'une procédure judiciaire liée à la vente de véhicules d'occasion aux compteurs trafiqués, rejoignent le parc automobile de la police de la DDSP54 pour la circonscription de Nancy. 

L'Unité des atteintes aux biens (UAB) avait mis fin, l'an dernier, grâce à un travail de fourmi à une escroquerie d'ampleur dans une commune de la Métropole du Grand Nancy. L'entreprise Car Factory mise en cause revendait des véhicules d'occasion aux kilométrages bien inférieurs à la réalité. La police avait comptabilisé un peu plus de 150 victimes lésées pour un préjudice de plusieurs centaines de milliers d'euros.  

Dans le cadre de cette procédure judiciaire, à titre de sanction, plusieurs véhicules ont été confisqués sur ordre de la justice et placés sous scellés. Quatre de ces véhicules ont fait l'objet "d'une saisie attribution" à destination des forces de l’ordre. Un dispositif encadré par l'État pour les forces de sécurité qui en font la demande permettant de contribuer à la diminution des dépenses de l'État, de réduire les frais de gardiennage des biens saisis dans le cadre des enquêtes et de facto de faire des économies au détriment de délinquants ou criminels.

Le tribunal de Nancy vient de valider officiellement la "saisie attribution" de 4 véhicules pour les policiers de l'Hôtel de Police de Nancy. Une dotation qui permet à la police nationale de la circonscription de Nancy, de renouveller le parc automobile des véhicules banalisés à moindre coût. 

>>> À lire : Achat d'une voiture d'occasion : fausse "bonne affaire" et vraie arnaque, les 7 conseils des policiers de l'UAB de Nancy (Article à lire ici