Nancy : vol à l'étalage, elle frappe un vigile et gifle un policier

Photo d'archives - crédit ici-c-nancy.fr Photo d'archives - crédit ici-c-nancy.fr
Une femme de 26 ans, SDF, a été interpellée et placée en garde à vue à Saint-Max, pour rébellion et violence volontaire sur personne dépositaire de l'autorité publique (PDAP)

Les faits se sont déroulés, mardi 22 novembre vers 19 h 45, dans un commerce situé à Saint-Max, a-t-on appris de source policière. À l'heure de la fermeture, une cliente était approchée par un agent de sécurité qui lui demandait de vider son sac pour lever un doute sur le vol de produits. Cette dernière s'y refusait et décochait un coup de pied au vigile, conduisant le magasin à alerter la police. Elle remettait finalement les produits délestés, de la nourriture pour un préjudice de vingt euros. 

À leur arrivée sur place, les fonctionnaires de police s'adressaient à la jeune femme et lui demandaient de reposer son smartphone en vue de faciliter leurs échanges. Une nouvelle demande qui s'achevait sur un geste violent. Une gifle assénée à l'un des policiers.  L'interpellation se compliquait encore un peu plus par l'agitation de cette dernière.

Âgée de 26 ans, la jeune femme SDF défavorablement connue des services de police, a été placée en garde à vue pour vol simple, rébellion et violence volontaire sur personne dépositaire de l’autorité publique (PDAP). L'agent de sécurité n'a pas souhaité déposé plainte. 

À l'issue de sa garde à vue, elle s'est vue remettre une convocation par officier de police judiciaire  (COPJ) devant le tribunal judiciaire de Nancy pour le 23 novembre 2023.