Longwy : en état d'alcoolémie et contrôlé à 119 km/h au lieu de 50

photo d'illustration / crédit ici-c-nancy.fr photo d'illustration / crédit ici-c-nancy.fr
Faits divers. Le 9 juillet dernier, un automobiliste a été contrôlé par les policiers à 119 km/h au lieu de 50 km/h. Son permis lui a été immédiatement retiré. 

C'est un carton rouge adressé par la direction départementale de sécurité publique de Meurthe-et-Moselle. Suite aux contrôles de vitesse renforcés de jour comme de nuit s'inscrivant dans les mauvais chiffres de la sécurité routière dans le département, les policiers ont contrôlé le 9 juillet 2022 aux alentours de 3h du matin un conducteur roulant à la vitesse de 119 km/h sur le secteur de Longwy, Mont-Saint-Martin. Un axe routier pourtant limité à 50 km/h. 

Pour aggraver son cas, le conducteur avait cherché à se soustraire au contrôle policier, mais a été interpellé grâce au déploiement du Dispositif d’Interception des véhicules automobiles nommé "Diva", nous a précisé une source policière. Un outil s'apparentant à une herse améliorée, une sorte de barre lancée sous un véhicule en mouvement qui permet de dégonfler à son contact rapidement les pneus d'un véhicule sans risque pour le conducteur de perdre le contrôle du véhicule. 

Placé en garde à vue, l'homme a reconnu les faits. En outre, l'éthylotest a révélé que l'automobiliste conduisait avec 0,74 gramme d'alcool dans le sang au-dessus du seuil autorisé, fixé à 0,5 gramme d'alcool dans le sang. 

Avec une vitesse retenue de 113 km/h, encore bien au-delà du seuil autorisé, le chauffard de 46 ans originaire de Mont-Saint-Martin s’est vu immédiatement retirer son permis de conduire dans l'attente d'une prochaine comparution devant la justice le 20 janvier 2023 dans le cadre d’une convocation sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC, ou “plaider-coupable”).