Fléville-devant-Nancy : il frappe un policier pour aider son fils

Un père et son fils ont été placés en garde à vue après une intervention de police appelée pour un différend familial sous fond d'alcool.

 

Après un dimanche passé autour d'un barbecue, un couple et leurs deux enfants rentraient à leur domicile dans la soirée du 3 juillet 2022. Problème, le mari a un peu trop enchaîné les verres durant toute la journée. Dans ce contexte, un différend éclatait dans le véhicule entre le mari alcoolisé et son épouse. Cette dernière est obligée de stopper son véhicule et d'appeler à l'aide ses beaux-parents, qui habitent Ludres. 

Les parents eux-mêmes ne parviennent pas à calmer leur fils très excité suite à une consommation excessive d'alcool. Une voiture de passage prévenait la police qui intervenait sur place. Les policiers faisaient face à un mari hostile qui n'hésitait pas à insulter les forces de l'ordre. Ces derniers décidaient d'interpeller l'excité qui recevait l'aide de son père qui portait un coup de poing au visage d'un policier qui se verra délivrer un certificat médical mentionnant une ITT d'un jour. 

Le dimanche se finira dans les geôles de l'hôtel de police de Nancy pour le père et le fils qui ont été placés en garde à vue. Durant le trajet et son arrivée au commissariat du boulevard Lobau, le plus jeune aggravait son cas en proférant des menaces et des insultes aux policiers qui ont déposé plainte pour l'ensemble des faits.   

Lors de leurs auditions, les deux mis en cause ont reconnu partiellement les faits. Le père reconnait un coup de poing porté au fonctionnaire au cours de l'altercation, mais de façon involontaire. Le père et le fils ont été laissés libres avec une convocation au tribunal pour le 2 juin 2023 pour des faits d'outrage, rébellion pour les deux, refus de se soumettre au dépistage et menaces de mort sur personne dépositaire de l'autorité publique pour le fils et violences sur policier pour le père.