Toul : il lance des bouteilles en verre sur les sapeurs-pompiers puis blesse deux policiers

Un homme de 36 ans a été interpellé dans son logement pour s’en être pris à des sapeurs-pompiers qui étaient en intervention au sein du centre-ville de Toul, puis s'être rebellé face aux policiers. 

L'homme particulièrement excité a été interpellé chez lui dans son logement. Les faits se sont produits le 20 avril 2022 à Toul, alors qu'ils étaient en intervention, des sapeurs-pompiers étaient la cible de jets de bouteilles en verre. Des projectiles lancés depuis une fenêtre du premier étage d'un immeuble. Alerté du danger, un équipage de la police nationale, intervenait sur les lieux afin de mettre fin à cette situation dangereuse, mais le mis en cause s'illustrait à nouveau par une vague de violences verbale et physique. Ce dernier se rebellait face aux forces de sécurité qui tentaient de l'interpeller. Distribuant des coups de pied et des coups de poing, il blessait un policier qui se voyait délivrer deux jours d'ITT, tandis qu'un de ses collègues était victime d'un crachat au visage. 

Ramené au commissariat de police pour être entendu, la garde à vue était suspendue en raison d'une necessité de soins de la personne mise en cause, en état d'ivresse. Ce dernier était à nouveau placé en garde à vue ce mardi 26 avril 2022. L'homme âgé de 36 ans, défavorablement connu des services de police, a expliqué ne pas se souvenir des faits qui lui étaient reprochés. 

Il sera néanmoins jugé ce mercredi 27 avril 2022 dans le cadre d'une comparution immédiate devant le tribunal judiciaire de Nancy pour une série de faits dont l'outrage, la rébellion et la violence sur personne dépositaire de l’autorité publique ainsi que des dégradations de biens publics et dégradation de l'appartement dont il est locataire. Il est également poursuivi pour "conduite malgré une annulation de permis", un délit relevé alors que le mis en cause s'était rendu, au volant de son véhicule, au commissariat pour déposer une plainte à l'encontre de policiers.