Maxéville : il fracasse la voiture de son ex-beau frère à la machette

Un homme suspecté d'avoir détruit une voiture sur le coup de la colère a été interpellé et placé en garde à vue à l'hôtel de police de Nancy. 

Les faits se sont produits le 6 avril 2022 aux alentours de 22h sur le Plateau de Maxéville. Au cours d'une soirée festive dans un logement deux ex-beaux-frères, âgés tous les deux de 32 ans, se retrouvaient parmi les participants. Une rencontre qui allait tourner au vinaigre car nourrissant une relation conflictuelle de longue date, ils voyaient rouge et la tension allait s'amplifier au cours de leurs échanges. Les deux belligérants décidaient de quitter alors le logement et de descendre en découdre dans la rue. L'un des protagonistes se ruait bien à l'extérieur, mais il restait bloqué en bas de l'édifice sans pouvoir remonter. De l'immeuble une bouteille de Champagne fusait subitement avec violence explosant à côté de lui.

Hors de lui, l'homme décidait alors de se venger, il partait et revenait quelques minutes plus tard avec "une longue machette" de la taille d'une baguette, précise une source policière. Avec cette arme, il se dirigeait vers la voiture de son ennemi et fracassait méthodiquement l'habitacle et la carrosserie du véhicule, détruisant au passage les vitres et les pneus puis prenait la fuite.

A la suite du dépot de plainte de la victime domiciliée à Lunéville, les investigations ont permis de localiser et d'interpeller le mis en cause présumé à Nancy sur le secteur du plateau de Haye. Conduit par la brigade anticriminalité à l'hôtel de police, il s'expliquait des faits devant les policiers du groupe d'Appui judiciaire. 

Remis en liberté ce vendredi, le jeune homme âgé de 32 ans originaire du quartier du Haut du Lièvre à Nancy s'est vu notifier une comparution par officier de police judiciaire (COPJ) pour le 11 octobre 2022.