Grand Nancy : refus d'obtempérer et sous stups au volant, le conducteur était un mineur

Faits divers. Lundi 4 avril 2022, la police nationale de Nancy a interpellé un usager de la route qui s'était soustrait à un contrôle routier. Le conducteur mineur était en outre positif aux stupéfiants. 

Les faits se sont produits lundi 4 avril 2022. Aux alentours de 8h du matin, dans le cadre d'un contrôle routier à Nancy, des policiers ordonnaient à un conducteur de s’arrêter, mais ce dernier faisait fi des injonctions et poursuivait son chemin à vive allure alignant sous les yeux des agents plusieurs infractions au Code de la route, allant in fine, jusqu'à emboutir, dans sa fuite, deux véhicules. 

Finalement la circulation dense du trafic routier allait contraindre le conducteur à s'arrêter dans le flux de circulation au niveau du carrefour de l'avenue de Boufflers. Lors d'une ultime tentative de fuite à pied, l'individu était appréhendé par les policiers. Une interpellation compliquée puisque le jeune homme de 17 ans particulièrement agité se rebellait. 

Placé en garde à vue à l'hôtel de police du boulevard Lobau, l'individu sous le coup de deux mandats, était contrôlé positif au dépistage de stupéfiants. Il était entendu par des policiers de la Mission des Accidents et des Délits Routiers (MADR).

Le jeune homme était présenté ce mardi devant le juge pour enfant pour "refus d'obtempérer, conduite sous stupéfiants, mise en danger de la vie d'autrui et rébellion". Finalement, la justice a décidé de mettre fin à son contrôle judiciaire et à sa mise en détention à la prison d'Epinal. Le jeune homme sera à nouveau convoqué devant la justice en septembre prochain dans le cadre d'une convocation par officier de police judiciaire devant le tribunal judiciaire de Nancy.