Nancy : outrage et rébellion au commissariat, un policier blessé

Venu présenter son permis de conduire, la situation a dégénéré en outrage et rébellion, un policier a été blessé à la main. 

Sa venue n’est pas passée inaperçue. Le 29 mars, vers 16h20 au commissariat, un homme de 27 ans originaire de Tonnoy, s'est présenté en vue de présenter son permis de conduire à la suite d'un contrôle routier et ainsi éviter une sanction plus lourde prévue par le code pénal (au-delà des 5 jours l'amende de 4e classe s'établit à 135 €).

Reçu par le chef de poste du commissariat, le requérant se montrait soudainement véhément, malgré une tentative de la part du policier pour calmer la situation, le jeune homme concluait par un "va te faire enculer". Un outrage qui conduisait à une interpellation, mais l'homme se rebellait et se débattait. Dans cette agitation, un policier était blessé, souffrant d'une entorse au niveau d'un doigt de la main, il s'est vu prescrire deux jours d'ITT. 

Remis en liberté,  Il sera jugé le 30 décembre 2022 pour outrage et rébellion sur personne dépositaire de l’autorité publique.