Grand Nancy. Une équipe spécialisée dans des expéditions de vols de véhicules démantelée

Photo d'archives - crédit ici-c-nancy.fr Photo d'archives - crédit ici-c-nancy.fr
Nancy. Une équipe de malfaiteurs spécialisés dans des raids de vols de véhicules agissant sur le territoire national et en Allemagne, a été démantelée ce mercredi dans l'agglomération de Nancy. Cinq personnes, âgées d'une trentaine d'années, ont été interpellées.

Mercredi 2 mars 2022 aux alentours de 6 heures du matin, cinq personnes soupçonnées d'avoir participé à de nombreux vols de véhicules, ont été interpellées à leurs domiciles situés à Laneuveville-devant-Nancy et à Malzéville. Une opération policière menée par une soixantaine de policiers dont une trentaine de l'Unité des Atteintes aux Biens et de l'Unité de sécurisation et d'intervention (USI) de la DDSP54 et une trentaine de policiers du RAID de Champigneulles, Strasbourg et Paris et de deux chiens spécialisés dans la détection de billets de banque et d'armes, a-t-on appris aujourd'hui. Les suspects, deux couples et un autre individu, défavorablement connus des services de police, étant potentiellement armés.

D'après les investigations menées par les policiers de l'Unité des Atteintes aux Biens, ces personnes, issues de la communauté des gens du voyage sédentarisée, sont soupçonnées de s'être spécialisées dans le vols de véhicules commis en France mais aussi en Allemagne selon un mode opératoire bien rôdé. Généralement, ces derniers assuraient des repérages en amont sur internet leur permettant de compiler des informations sur leurs victimes et leurs biens avant de se lancer dans des raids visant à les voler. 

Des véhicules, une arme de calibre 9mm et deux kilos de cannabis

L’enquête a pu démontrer le caractère organisé et la mobilité de ce groupe de malfaiteurs particulièrement actif qui n'hésitait pas à parcourir plusieurs centaines de kilomètres pour accomplir leur dessein au préjudice de particuliers et d'entreprises. Les perquisitions ont permis la découverte de biens volés d'une valeur estimée de 100 000 euros dont : "quatre quads, deux motos-cross, plusieurs fourgons, 1 700 euros, deux kilogrammes de cannabis, mais aussi un pistolet automatique de calibre 9mm", détaille une source policière. 

Des véhicules volés que les malfrats destinaient à la revente. 

A l'issue des gardes à vue, les cinq personnes interpellées devaient être présentées à un juge d'instruction ce vendredi après-midi lors d'une comparution immédiate pour une dizaine de faits délictuels  « association de malfaiteurs en vue de préparer un délit, vols en bande organisée, blanchiment d'argent, recel de vol, détention d'arme de catégorie B par personne déjà condamnée et détention de produits stupéfiants ».