Deux gardes à vue pour des jets de colis au centre pénitentiaire de Nancy - Maxéville. 

Faits divers. Un mineur de 17 ans et un jeune homme de 19 ans ont été interpellés dans la nuit du 1er février pour des projections illicites de colis dans l'enceinte du centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville. 

À la suite de plusieurs jets de colis dans l’enceinte de la prison de Nancy-Maxéville, observés le 1er février aux alentours de trois heures du matin, une patrouille de police a procédé à l’interpellation d’un homme suspecté d'être l'auteur des parachutages ainsi qu'un secon,  le guetteur présumé.

Sur les huit colis parachutés, deux ont été retrouvés par la police. Des colis qui contenaient « un téléphone ainsi que 216 grammes de cannabis », détaille une source policière. 

Le mineur âgé de 17 ans, SDF, en fugue de son foyer, a expliqué aux force de police avoir été payé pour lancer les colis. Le second âgé de 19 ans, SDF, a nié les faits, en outre il devra répondre de détention d'arme prohibée (une gazeuse). Les deux mis en cause devaient être présentés ce jeudi devant un magistrat.