Nancy : un policier mordu par un gardé à vue

Faits divers. Interpellé dans un bar de Nancy pour chahut, un homme de 18 ans s'est rebellé et a blessé un policier du commissariat de Nancy. 

Dans la nuit du 7 au 8 novembre vers 2 h 20, les policiers de Nancy sont appelés dans un bar nancéien pour deux individus provoquant du chahut. À l’arrivée des policiers, l’un d’eux est en infraction à la Législation des Etrangers (ILE), le second en forte alcoolémie. Le long du chemin le conduisant au commissariat central de Nancy, l’homme alcoolisé entrait dans un accès de colère gratifiant les policiers d’insultes et de coups de pieds. 

Trois policiers étaient nécessaires pour le mettre en cellule de dégrisement. Au cours de sa mesure de rétention, le mis en cause allait tenter de s’étrangler avec son sweat. Un policier venu pour interrompre les faits était la cible d’un coup de tête sur sa main et d’une morsure au pouce.  Une blessure qui nécessitait un passage aux urgences pour recevoir des soins, le policier se voyait délivrer une incapacité totale de travail d’un mois. 

En garde à vue, l’individu passablement excité tentait à nouveau de s’étrangler avec son bas de jogging puis avec une chaussette.  

Le mis en cause est poursuivi pour outrages, rébellion, violences commises à l’encontre des personnes dépositaires de l’autorité publique (PDAP). Lors de son audition, le mis en cause a déclaré de plus se souvenir des faits dont il est accusé. 

Il a été présenté ce lundi devant un magistrat en comparution immédiate.