Manifestation anti-pass sanitaire à Nancy : deux interpellations pour des jets de projectiles

Le onzième samedi de mobilisation consécutif contre les mesures sanitaires du gouvernement a attiré plus de 600 manifestants dans la cité ducale. Deux personnes ont été interpellées au cours du rassemblement nancéien. 

Ils étaient à nouveau dans la rue à battre le pavé ce samedi 25 septembre 2021 pour le 11e samedi consécutif de mobilisation pour dénoncer le pass sanitaire et l’obligation vaccinale des soignants. 

Plus précisément, 650 personnes, d’après les chiffres communiqués par la police à Nancy. Une manifestation émaillée de heurts qui ont éclaté entre certains manifestants et forces de l’ordre.



Afin de contenir les fauteurs de troubles qui tentaient de pénétrer dans le périmètre interdit de la manifestation et face aux projectiles lancés par des manifestants sur les policiers,  les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser le groupe de perturbateurs. Deux individus auteurs de jets de projectiles sur les policiers ont été interpellés et placés en garde à vue. Le premier est un SDF âgé de 28 ans, en état d’alcoolémie, le second âgé de 25 ans hébergé sur Nancy, en plus des jets de projectiles, s’est illustré également par de nombreux outrages envers les policiers.

Ils faisaient l’objet d’une présentation en vue d’une comparution immédiate devant un magistrat du tribunal judiciaire ce lundi.