Imprimer cette page

Violences lors d'un voyage en Grèce : 31 jours d'ITT pour un touriste d'Orléans, un Malzévillois convoqué

By Rédaction mars 18, 2021
L’alcool aidant, les vacances festives sur les rives des îles grecques ont viré au pugilat entre deux jeunes gens domiciliés à Orléans et Malzéville. Presque trois années après les faits, l'auteur de violences volontaires dénoncé par la victime, a été convoqué à l’hôtel de police de Nancy pour s’expliquer.

Les faits ne datent pas d’hier, mais les souvenirs doivent rester intacts notamment pour la victime qui s’est vue délivrer 31 jours d’ITT. Le 3 mai 2018, deux jeunes Français originaires d’Orléans et de Malzéville sympathisaient lors de leurs vacances en Grèce.

Une récente amitié qui allait pourtant s’effriter lors d’une soirée bien arrosée. Une altercation portant sur des sujets conflictuels qui allaient opposer les deux jeunes gens avant que des coups ne soient engagés. Les conséquences allaient être sérieuses pour le jeune touriste de 19 ans originaire d’Orléans conduit aux urgences avec de multiples fractures au visage. De retour chez lui dans le Loiret, le jeune homme déposait plainte. 

Près de trois ans après les faits, le mis en cause présumé de ces violences volontaires a été identifié puis a été convoqué le 16 mars au commissariat de Nancy pour y être entendu par les enquêteurs de l'Unité des atteintes aux personnes. L’homme a été placé en garde à vue, il devra répondre de ses actes le 7 avril prochain devant le tribunal judiciaire dans le cadre d’une convocation par officier de police judiciaire (COPJ).

Éléments similaires (par tag)