Villers-lès-Nancy : trahi par ses chaussures, la police découvre 2kg d'herbe de cannabis

Des policiers qui s’étaient déplacés pour interpeller à son domicile un homme soupçonné de violences ont découvert 2 kg de stupéfiants à l’étage du dessous. Une marchandise gênante dont s’était débarrassé le mis en cause quelques minutes plus tôt. 

Une affaire peut parfois en cacher une autre comme c’est le cas lors des saisies incidentes. Mardi 12 janvier 2021, le service de brigade des atteintes aux personnes (BAP) est intervenu sur commission rogatoire au domicile d’un individu de 26 ans mis en cause dans une affaire de violences. Entendant les policiers à sa porte, ce dernier prenait quelques dispositions pour se séparer de certaines choses, omettant toutefois un simple détail qui ne manquait pas de susciter l'intérêt des policiers dès leur arrivée dans le logement. À savoir les chaussures mouillées du mis en cause présentant quelques traces de neige. Guidés par leur intuition, les policiers se rendaient jusqu’à la porte-fenêtre du logement où leurs doutes se confirmaient avec la présence quelques mètres plus bas de deux sacs gisant en contre-bas sur le balcon du voisin. 

L’inspection des sacs permettait de découvrir : « 2 kilogrammes d’herbe de cannabis, 53 grammes d’héroïne et des produits de coupe », détaille une source policière. 

Pour répondre de cette affaire, l’homme placé en détention à la maison d’arrêt a été extrait de sa cellule pour être entendu par la brigade des stupéfiants. Il a reconnu les faits expliquant aux enquêteurs qu’il s’adonnait à une activité de nourrice pour le compte de trafiquants. 

Impliqué dans plusieurs affaires et jugé à une peine de douze mois de prison ferme par le parquet, sa peine devrait se voir allongée lors d’une prochaine comparution devant le tribunal correctionnel de Nancy.