"Des claques sur les fesses" rue Kléber à Nancy : un homme identifié par la police

Rue Kleber à Nancy / Google Street view Rue Kleber à Nancy / Google Street view
Identifié par les services de police, un homme suspecté d'avoir porté - fin septembre et début octobre- des "claques" sur les fesses de plusieurs jeunes filles a été placé en garde à vue. 

Le scénario s’est répété au moins deux fois rue Kléber à Nancy, aux alentours de 7 h 30 du matin, faisant l’objet de deux plaintes distinctes au poste de police de Nancy. Des agressions sexuelles commises le 30 septembre puis le 6 octobre 2020 selon le même mode opératoire, celui d’un jeune homme s’approchant d’une jeune fille de 16 ou 17 ans, en train de marcher, afin de la frapper par surprise avec une claque sur les fesses. À la suite de quoi le mis en cause s’appliquait à quitter les lieux au plus vite. 

Après les derniers faits survenus le 6 octobre 2020, c’est la mère de famille d’une des victimes qui a permis de résoudre plus rapidement l’enquête en reconnaissant trois jours plus tard, l’agresseur présumé de sa fille selon la description physique qu’elle lui avait communiqué. Dans ce même quartier, elle prenait l’individu en photo en vue de la transmettre aux forces de l’ordre. 

Au terme des investigations, la brigade des atteintes aux personnes (BAP) de la Sûreté départementale parvenait à identifier l’auteur présumé qui était convoqué mercredi 4 novembre à l’hôtel de police de Nancy. Mis en garde à vue, le jeune homme de 24 ans domicilié à Sarrebourg, mais hébergé à Nancy au moment des faits a reconnu avoir commis ces agressions sexuelles, expliquant avoir agi par « pulsions ». Jusqu’alors inconnu des services de police,il devra répondre de ses agissements devant la justice dans le cadre d’une Comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) le 6 juillet 2021.