Jarville : un policier violenté lors d'une interpellation

À Jarville-la-Malgrange, un jeune de 17 ans en pleine transaction de stupéfiants s’est rebellé lors de son interpellation frappant un policier. Le suspect avait déjà été conduit au commissariat pour les mêmes faits deux jours auparavant. 

Les faits se sont produits mercredi 4 novembre aux alentours de 19 h, une patrouille de la brigade anti-criminalité repérait un dealer en pleine transaction avec trois toxicomanes au sein du quartier de la Californie à Jarville-la-Malgrange. Reconnaissant les policiers, le dealer prenait la fuite, se débarrassant de produits stupéfiants, héroïne et de cannabis. Un effectif de la BAC se lançait à ses trousses. Le fuyard se rapprochait d’un hall d’immeuble appelant ses camarades à la rescousse, le policier parvenait à se rapprocher afin de l'interpeller, mais le jeune homme se débattait pour ne pas être menotté. Avec une grande violence, le jeune agité résistait et parvenait à se retrouver au-dessus du policier pour lui assener « un violent coup de poing occasionnant une blessure à la joue et à la pommette gauche », précise une source policière. Le policier ripostait de la même manière  et parvenait à maîtriser l’individu avec le soutien d’un autre équipage de la BAC. 

Le mis en cause était d’abord conduit aux urgences pour soigner sa blessure puis placé en garde à vue . Le jeune homme avait déjà été placé en garde à vue au commissariat central, deux jours auparavant, pour les mêmes faits de trafic de stupéfiants et laissé libre. Les trois toxicomanes étaient conduits au poste de police pour y être entendus.