Seichamps : la maison de l'Amitié vandalisée

Les policiers de Nancy sont venus constater les dégâts dimanche matin / photo ICN.fr Les policiers de Nancy sont venus constater les dégâts dimanche matin / photo ICN.fr
Faits divers. Des chaises abandonnées sur le terrain de pétanque, des vitres brisées, du mobilier endommagé... Près de Nancy, la maison de l'Amitié à Seichamps a été vandalisée dans la nuit du samedi 10 au dimanche 11 octobre 2020. Deux mineurs ont été interpellés alors qu'ils fuyaient les lieux. 

Scène de désolation et sentiment de consternation. La Maison de l'Amitié, située au 19 rue de Varinchamps à Seichamps et jouxtant le square Maurice Barrès, a attiré les foudres d'un groupe de vandales, dimanche 11 octobre, aux alentours de 5h du matin. C'est une patrouille circulant dans cette petite commune de l'Est de Nancy qui a mis fin à un saccage qui aurait sans doute été plus conséquent. Constatant une présence suspecte autour de l'édifice, ils intervenaient et interpellaient deux individus qui tentaient de fuir les lieux. Il s'agirait de deux mineurs qui ne résident pas au sein de la Métropole du Grand Nancy qui ont été placés en garde à vue à l'Hôtel de police de Nancy. 

Des dégradations importantes

Ce dimanche matin, les dégâts constatés sont importants dans les espaces de cuisine et salles de restauration du site. Selon nos informations, des vitres et de la vaisselle ont été brisées, du mobilier endommagé ou cassé, de la matière alimentaire répandue au sol, des bouteilles de vins jetées, même des murs en placoplatre ont été arrachés. Une mise à sac qui pourrait freiner la reprise des activités, nombreuses, dans cet édifice qui accueille notamment au quotidien les enfants des écoles maternelles de la commune pour les repas de midi. 

Des faits qui suscitent un sentiment d'amertume et de consternation. "Nous sommes dans l'attente", a déclaré le 1er adjoint au maire, Stéphane Guillin, que nous avons joint ce dimanche matin. "Pour l'heure, nous laissons la police travailler, l'objectif de la municipalité sera d'engager dès que possible le nettoyage pour un retour à la normale des activités dès lundi".

À ce stade, les dégâts, de cette escapade nocturne délictuelle, n'ont pas été chiffrés. Ce dimanche matin, une patrouille de police a été dépêchée sur les lieux pour réaliser des relevés. L'enquête se poursuit. 

CCAS Seichamps

Police SeichampsLa maison de l'Amitié ce dimanche matin à Seichamps - photo ICN.fr