Lycéens victimes de violences en réunion dans un parc de Nancy, un des suspects identifié

Faits divers. Suspecté d'avoir participé, à deux reprises, à des violences en réunion dans un parc nancéien, un adolescent de 17 ans était présenté ce jeudi 8 octobre 2020 devant le juge des enfants. 

Les faits se sont déroulés à deux reprises au mois de janvier 2020. Un groupe de jeunes est suspecté d’avoir violemment abordé des lycéens. D'abord le 9 janvier dernier, avec l'agression physique de deux élèves dans le Parc Charles III. Violentés, leur sac était fouillé dans la perspective de voler des objets de valeurs. Les protagonistes repartiront avec un maigre butin, un briquet. Quelques semaines plus tard, le 27 janvier 2020, deux autres lycéens étaient victimes de ce même groupe dans le même parc. Les auteurs frappaient le garçon, lui dérobaient 10 euros, tandis que son amie subissait une tentative de vol.

C'est l'une des victimes, reconnaissant l’un des agresseurs à Nancy devant le lycée Loritz qui contactait la police. L'individu était identifié. 

Placé en garde à vue

Les investigations de la Brigade des Atteintes aux personnes (BAP) permettaient de rapprocher le suspect à un vol à l'arrachée perpétré sur une sexagénaire, le 26 juillet 2019, rue de la Faiencerie à Nancy. Deux des témoins, reconnaissent formellement l'individu. 

Placé dans un centre éducatif renforcé, l'adolescent convoqué au commissariat a été placé en garde à vue, mardi 6 octobre 2020.

S'il nie les faits qui lui sont reprochés, il reconnait sa présence dans le groupe de jeunes. Présenté  jeudi 8 octobre 2020, devant le juge des enfants, le suspect a été placé sous contrôle judiciaire en Centre Educatif Fermé. L'enquête de police se poursuit, les autres protagonistes de cette affaire de violences en réunion n’ont pas été identifiés.