Décès accidentel d'un militaire de 20 ans à Metz

Alexis Battu est mort dans l'exercice de ses fonctions / photo armée de terre Alexis Battu est mort dans l'exercice de ses fonctions / photo armée de terre
Le chef d'État-Major de l'armée de terre a annoncé aujourd'hui le décès d'un réserviste de 20 ans décédé hier à Metz dans l'exercice de ses fonctions. En mission de garde au palais du gouverneur militaire de Metz, le militaire a été victime d'un tir accidentel.  

Alexis Battu, né le 25 avril 2000, artilleur de première classe et réserviste au 40ème régiment d'artillerie à Suippes est mort mercredi soir des suites d'un tir accidentel à Metz, a annoncé le chef d'État-Major de l'armée de terre dans un communiqué diffusé aujourd'hui.

«Engagé avec son groupe pour la protection du palais du gouverneur militaire de Metz depuis le 18 juin 2020, il se préparait à effectuer une patrouille lorsqu'il est grièvement blessé à la tête par un tir accidentel. Immédiatement pris en charge par les secours et évacué vers l'hôpital de Nancy où il décédera des suites de ses blessures », indique le communiqué.

L'auteur du tir a été placé en garde à vue. L'enquête se poursuit pour déterminer toutes les circonstances de ce drame. 

Le chef d'État-Major de l'armée fait référence au parcours du militaire engagé depuis le 21 octobre 2019 à «son excellent état d'esprit » et «particulièrement apprécié de ses pairs pour sa grande camaraderie ».