Confinement : à Nancy, l'apéro dégénère sur un balcon, une personne hospitalisée

Photo d'illustration / DR Photo d'illustration / DR
Faits divers. Un différend violent sur fond d'alcool a opposé à Nancy le propriétaire d'un appartement et le jeune homme qu'il hébergeait...

Alors que des millions de Français sont confinés chez eux, les loisirs se réorganisent pour occuper le quotidien. Lieux privilégiés de distraction et de vie, les balcons des résidences deviennent souvent le siège de réjouissantes initiatives pour encourager les soignants ou de moments moins heureux comme des différends, le confinement pouvant exacerber les tensions. C’est le cas à Nancy, il y a quelques jours, le 20 avril 2020.

Les faits sont survenus rue du Pont de La Croix aux alentours de 19h sur fond d’alcool et ont opposé deux antagonistes a-t-on appris de source policière. Le propriétaire âgé de 52 ans et un ami que ce dernier hébergeait depuis le début du confinement. Alors que les deux comparses prenaient un verre sur le balcon à l’heure de l’apéro, l’ami s’est jeté sur le propriétaire et l'a soudainement roué de coups. Coups de poing, claques... Ce sont des voisins qui ont alerté les services de police. Une patrouille de la brigade anti-criminalité arrivait sur les lieux et mettait fin aux violences.

La victime était conduite aux urgences de l’hôpital central du CHRU de Nancy puis hospitalisée. Elle souffre de nombreuses plaies et ecchymoses au visage qui ont nécessité quatre jours d’ITT. Les deux individus ont été entendus par la sûreté départementale et l’ami violent placé en garde à vue à l’hôtel de police. L’auteur des violences né en 1990 était alcoolisé au moment des faits avec 2,32 grammes d’alcool dans le sang et sous l’emprise de médicaments. L’individu était présenté cet après-midi devant un magistrat en vue d’une comparution immédiate jeudi.

Ni la victime ni l’auteur ne sont parvenus à expliquer la source du différend.