Nancy : le cambrioleur nettoyait avec du détergent les lieux pour effacer ses traces

Photo d'illustration / DR Photo d'illustration / DR
Un individu soupçonné de plusieurs cambriolages a été interpellé au centre de semi-liberté à Maxéville. Particularité, il nettoyait avec du détergent les lieux après son passage.

Les investigations menées par la Brigade des Atteintes aux Biens (BAB) anciennement brigade criminelle, ont abouti à l'interpellation ce mardi 14 janvier 2020 d'un individu au centre de semi-liberté à Maxéville.

L'homme est suspecté d'avoir effectué une tentative et trois cambriolages en 2018 et 2019 rue Dominique Louis à Nancy avec pour principal préjudice matériel des bijoux. Sa particularité, lors de ses vols par effraction, il nettoyait les lieux avec du détergent pour effacer ses traces, nous a-t-on précisé de source policière. Des précautions qui n'ont pas suffi puisqu'une trace ADN finissait par être prélevée.

Cette empreinte génétique transmise au fichier automatisé des empreintes digitales (FAED) allait « matcher » avec une autre trace ADN prélevée sur un tournevis à Bourges. L’outil avait servi au mis en cause lors d’un cambriolage le 8 janvier 2019. 

L’homme âgé de 40 ans sera présenté mercredi 15 janvier 2020 en vue d’une probable comparution immédiate.