Nancy : du cambriolage au trafic de "stup"

Faits divers. En enquêtant sur un cambriolage, les policiers de la brigade criminelle de la Sûreté départementale de Nancy ont débouché sur une affaire de stupéfiants...

Faire d’une pierre deux coups dit l’adage. Il s’est en tout cas illustré ce lundi 12 novembre lorsque des enquêteurs de la brigade criminelle ont débarqué au petit matin, rue Kleber au domicile d’un Nancéien. L'individu identifié et suspecté d’être l’auteur d’un cambriolage dans l’agglomération nancéienne est confronté au cours de la perquisition à de nouveaux éléments.

Des saisies incidentes témoignant d'autres activités. Il s’avère en effet que le cambrioleur présumé dispose chez lui de substances illégales en grande quantité et de deux armes à feu. À son domicile, les enquêteurs découvrent précisément : « 4,130 kg de résine de cannabis, 20 g d’herbe, mais également un fusil de chasse et un pistolet automatique », nous indique une source policière. 

Placé en garde à vue, l’homme âgé de 22 ans a reconnu se livrer à un trafic de stupéfiants depuis un an. À la lumière de ces nouveaux éléments, le mis en cause sera jugé ce mercredi sous le mode de la comparution immédiate.