Vandoeuvre-lès-Nancy : 122 pneus crevés, un quinquagénaire reconnait les faits

photo d'illustration photo d'illustration
Faits divers. L'auteur présumé d'une centaine de crevaisons de pneumatiques dans un quartier de Vandoeuvre-lès-Nancy a été interpellé et placé en garde à vue à l'hôtel de police de Nancy. L'homme est un quinquagénaire, habitant le quartier. 

Les faits ont été commis en série sur plusieurs semaines et ont donné du fil à retordre à la police nancéienne. Depuis le 17 mars 2018, de mystérieuses crevaisons de pneumatiques de véhicules se multipliaient sur le secteur de la rue de Hollande à Vandœuvre-lès-Nancy. « Afin de répondre sans délai au sentiment d’insécurité exprimé par les résidents du secteur », une enquête était diligentée par le Bureau de Police de Vandœuvre avec l’appui des unités spécialisées de Nancy, explique la DDSP54 dans un communiqué de presse. 

« L’excellent travail conduit par la division de Vandœuvre atteste de l’esprit de la Police de Sécurité du Quotidien dans la mesure où l’inquiétude des habitants face à ces dégradations a été prise en compte par l’ensemble des unités opérationnelles »

Nicolas Jolibois, directeur de la DDSP54

Pour faire face à ces agissements et interpeller au plus vite le ou les mis en cause, des surveillances des unités de voie publique du SIAAP étaient mises en œuvre complétées par des investigations techniques et des auditions de victimes et témoins. « Grâce au profil établi lors des différentes investigations menées par les enquêteurs de la division de Vandœuvre », la Brigade anti-criminalité de la CSP NANCY interpellait ce mercredi 6 juin 2018 à 2h15 dans le secteur Vand’est « un individu correspondant parfaitement au signalement de l’auteur de ces multiples dégradations de biens privés ».

Placé en garde à vue, l’homme âgé d’une cinquantaine d’années est un habitant le quartier, il a reconnu avoir crevé plus de 120 pneus de véhicules. Il doit être présenté ce jeudi 7 juin 2018 face à un magistrat.

Le Contrôleur Général Nicolas JOLIBOIS souligne à nouveau l’investissement des Policiers qui a permis l’arrestation d’un individu occasionnant 35 victimes. « L’excellent travail conduit par la division de Vandœuvre atteste de l’esprit de la Police de Sécurité du Quotidien dans la mesure où l’inquiétude des habitants face à ces dégradations a été prise en compte par l’ensemble des unités opérationnelles », affirme le directeur départemental de la sécurité publique en Meurthe-et-Moselle.