Meurthe-et-Moselle : la gendarmerie démantèle une équipe de cambrioleurs

Meurthe-et-Moselle : la gendarmerie démantèle une équipe de cambrioleurs Photo d'archives - crédit ici c nancy fr
Faits divers. Un trio de cambrioleurs, oeuvrant en Meurthe-et-Moselle et en Moselle, a été interpellé en flagrant délit de cambriolage. Les mis en cause ont été écroués dans l'attente de leur jugement.

Une équipe de cambrioleurs, soupçonnée d'avoir commis 10 cambriolages de résidences en Meurthe-et-Moselle et en Moselle depuis le 19 février dernier, a été démantelé semaine dernière par les services de la gendarmerie. 

Le résultat d'un travail minutieux d'enquête de terrain et d'un mois d'investigations, de rapprochements et d'exploitation de caméras de vidéoprotection qui ont conduit les enquêteurs de la brigade de recherches (BR) de Nancy et du groupe anti-cambriolages (GELAC) du groupement a ciblé, en premier lieu, deux véhicules utilisés par les membres de l'équipe pour réaliser "des filatures discrètes", souligne la gendarmerie dans un communiqué. 

C'est finalement, lundi 12 mars dans la matinée que les gendarmes du GOS (groupe d'observation et de surveillance) de Metz ont procédé à l'interpellation en flagrant délit, à Dieuze (57) des suspects. Les trois individus venaient de commettre un casse à Bénéstroff (57). Présentés devant un magistrat, le trio a été écroué dans l'attente de leur jugement le 11 avril prochain. Les individus sont mis en cause pour des vols par effraction commis notamment à Bey-sur-Seille, Ludres, Fléville, Frouard, Tomblaine et Azelot.