Moncel-les-Lunéville : une cellule de coordination pour la rave-party illégale

Nancy et région. Le site industriel désaffecté de l'usine Trailor accueille depuis ce dimanche 31 décembre une rave party illégale. Pour éviter les débordements et parer aux dangers, la préfecture a mis en place en fin de journée une cellule de coordination réunissant l’ensemble des forces de sécurité civile et intérieures... 
Police8ControleNuitcreditDGPNSicop
photo d'illustration - crédit DGPN

C’est une fête de la Saint Sylvestre à laquelle la commune Moncel-les-Lunéville se serait bien soustraite. Bien malgré elle, la ville accueille sur son territoire une rave party sauvage à laquelle plusieurs milliers de festivaliers pourraient assister. Dans un communiqué, le Préfet de Meurthe-et-Moselle explique avoir mobilisé un dispositif adapté. Ainsi selon le dispositif évoqué, un poste de secours avancé est installé depuis 15 h 30 aux abords du site. 

Par ailleurs, les forces de sécurité intérieure sont déployées à proximité afin de sécuriser d’une part la zone commerciale attenante, d’autre part les zones pavillonnaires. À ces dispositions, une cellule de coordination à Moncel-les-Lunéville a été activée ce dimanche depuis 18 h 30, réunissant l’ensemble des forces de sécurité civile et intérieures et « sera maintenue autant que nécessaire » ajoute la préfecture de Meurthe-et-Moselle. Des contrôles renforcés de Police et de Gendarmerie sont effectués sur le secteur depuis la mi-journée et jusqu’au terme de l’événement.