Nancy : frappé Place Stanislas pour avoir regardé la femme d'un autre

Faits Divers. Un étudiant de 23 ans a été placé en garde à vue après l'agression d'un homme place Stanislas...
placestannuit
Photo d'illustation Pierre Rollin / ici c nancy fr

Pour un regard destiné à sa compagne, l’auteur a vu rouge et a asséné à un marcheur un coup de poing en plein visage, la victime a reçu dix jours d’ITT. Les faits de violence remontent dans la nuit du 3 août 2017 et se sont noués sur la place Stanislas vers 2 h 30. Ce soir-là, deux couples d’amis marchent sur la place Stanislas et croisent le chemin d'un homme. L’un des individus de ce petit groupe se retourne pour questionner un marcheur accusé d’un regard envers sa compagne. « Pourquoi tu regardes ma femme ? » s’enquiert-il. Il assortit sa demande d’un violent coup de poing au niveau du visage de la victime.

L’agresseur est aussitôt ceinturé par son ami qui l’emmène et lui fait quitter la place Stanislas, indique une source policière. En parallèle la victime, un Nancéien de 27 ans est conduit à l’hôpital où une fracture de l’os plancher de l’œil gauche est diagnostiquée. Une blessure faciale qui occasione dix jours d’ITT et suite à laquelle une intervention chirurgicale est nécessaire avec la mise en place d’une plaque en titane.

Suite à l’agression, la victime aidée de ses amis a fait son enquête dans le « milieu de la nuit » et, est parvenue à connaître le pseudonyme et la photo du mis en cause. Avec ces éléments, l’homme blessé dépose une plainte auprès du commissariat Lobau. La Brigade des Violences Urbaines et des Véhicules (BVUV) saisie de l’affaire parvient à identifier l’auteur présumé. Convoqué puis placé en garde à vue, l’auteur irascible, un étudiant de 23 ans domicilié à Bar-le-Duc, a reconnu l’ensemble des faits. Il sera rappelé en convocation par officier de police judiciaire (COPJ) le 16 février 2018.