Nancy : vols de colis, 3 employés placés en garde à vue

Faits divers. Trois individus âgés de 30 à 40 ans ont été placés en garde à vue à l'hôtel de police de Nancy, ils sont soupçonnés d'avoir détourné certains colis à leur profit au sein de l'entreprise qui les employait. Le préjudice est estimé à plus de 12 000 euros.

carton

photo d'illustration

L’affaire a été traitée par la brigade criminelle de la sûreté départementale. Les faits se sont déroulés au sein d’une grande société internationale de livraison de colis basée à Ludres. Après la disparition de plusieurs colis contenant des objets de valeur, la société a rapidement nourri des soupçons confirmés par les images des caméras de surveillance. La police était alertée le 7 février et le 8 février les fonctionnaires se rendaient à la plateforme de Ludres où ils constataient un nouveau vol de colis, qu’ils parvenaient à retrouver. L’enquête permettait finalement l’interpellation de trois employés intérimaires de la société âgés de 40 ans, 35 ans et 32 ans originaires du secteur de Nancy et proche banlieue.

Un mode opératoire bien rodé 

Le mode opératoire était le suivant, deux complices à la réception de colis de l’agence parisienne ne scannaient pas certains colis qui les intéressaient. Les colis étaient mis de côté et étaient transmis à un chauffeur livreur complice qui les déposait ensuite pendant sa tournée à un domicile, nous explique une source policière. Un mode opératoire bien rodé, mais qui n’a pas dupé le système de sécurité de la société qui s’est aperçue des vols. L’enquête a permis d’établir le vol de 8 colis entre le 18 janvier et le 8 février 2017 pour un préjudice de 12 300 euros. Des vols ciblés sur des produits coûteux : I Pad, I phone 7, ordinateur, appareil photo et une montre de luxe très coûteuse font partie des produits subtilisés. Seuls deux objets ont été retrouvés, les autres ont été revendus. Les trois mis en cause ont été présentés ce jeudi matin pour être présentés en comparution immédiate dans l’après-midi. Ils étaient connus des services de police.