Nancy : saisie record d’amphétamine sur l'autoroute A31

Les douaniers de Nancy et de Metz ont saisi dimanche 45 litres d’amphétamine liquide dans un véhicule circulant sur l'A31. L'individu a été remis au service régional de la police judiciaire de Nancy.
autoroute.radar.A31
photo d'illustration

Le dimanche 18 décembre, à 17 h, une unité motocycliste de la brigade des douanes de Nancy, en contrôle sur l'A31 a intercepté un véhicule immatriculé en Lituanie, avec à son bord une personne voyageant seule. Le chauffeur interrogé a déclaré aux autorités qu'il venait d'Italie et expliqué se rendre en Europe du Nord. Lors de la fouille du véhicule, les agents ont constaté, sous la banquette arrière, la présence d'un dispositif de remplissage annexe du réservoir de carburant avec l'existence, à l'intérieur du réservoir d'origine, d'un système sophistiqué de double réservoir en fibre de verre. Selon les précisions du service des Douanes, celui-ci contenait "un liquide visqueux" qui, après analyse se révélait être des amphétamines liquides destinées à fabriquer "plus d’une centaine de kilo d’amphétamines sous forme solide". L'individu interpellé a été remis au service régional de la police judiciaire de Nancy où il a été placé en garde à vue.

Selon le service des Douanes, la saisie est "exceptionnelle" car le produit intercepté aurait permis de mettre sur le marché clandestin plus de 100 kg d’amphétamine sous forme de pilules, soit "20 % du total des saisies réalisées par la douane française, en 2015, sur tout le territoire national (les saisies des services douaniers français ont représenté 512 kgs, l’année dernière)". La valeur de la saisie d’amphétamine est estimée à près de 1,5 million d'euros sur le marché illicite des stupéfiants.