Agression à Saint-Max de deux ados : un juge d'instruction saisi

Deux individus ont été interpellés et placés en garde à vue mardi à l'hôtel de police de Nancy, ils sont suspectés d'être les auteurs d'une tentative d'homicide sur deux adolescents...
police voiture2
 
photo d'illustration

Les deux individus suspectés d'être impliqués de l'agression de deux adolescents à Saint-Max comparaîtront ce jeudi au parquet de Nancy en vue d'une ouverture d'information pour "tentative d'homicide et de vol aggravé". L'enquête qui sera confiée à un juge d'instruction de faits se poursuivra sur commission rogatoire. 

Deux adolescents âgés de 15 et 17 ans ont été agressés dans la nuit du 18 au 19 novembre par deux individus (article du 23/11/16). Les mis en cause sont accusés d'avoir contraints leurs victimes à marcher sur 1,4 kilomètres le long de la rivière puis de leur avoir intimer l'ordre de sauter dans l'eau froide de la Meurthe. L'enquête menée par la Brigade des violences urbaines (BVU) avait permis d'identifier les agresseurs présumés et de les placer en garde à vue mardi matin à l'hôtel de police de Nancy. Les deux mis en cause sont un Malzévillois de 23 ans, — interpellé chez sa petite amie — et un Nancéien de 24 ans, — interpellé chez ses parents- tous les deux défavorablement connus des services de police. Le second venait de sortir de prison.