Parricide à Varangéville : le fils placé au CPN de Laxou

Nancy. Suspecté d'avoir mortellement poignardé son père dans la soirée du mardi 14 novembre 2016, le mis en cause à été conduit au Centre Psychothérapique de Nancy (C.P.N) à Laxou.

hopitalncy

À la suite d'une dispute survenue dans la soirée du mardi 14 novembre 2016 rue du Colonel Fabien à Varangéville entre un père et son fils (notre article du mercredi 15 novembre), un jeune homme de 25 ans avait poignardé son père à l'arme blanche. Des blessures qui ont conduit à la mort de ce dernier âgé de 47 ans.

Le soir même des faits, l'auteur était interpellé et placé en garde à vue à l'hôtel de police de Nancy où il était entendu par la brigade criminelle. Ce jeudi, le mis en cause a été placé en Soins sur Décision d'un Représentant de l’Etat (SDRE) au Centre Psychothérapique de Nancy (C.P.N) de Laxou, a-t-on appris aujourd'hui de source policière. Une mesure qui fait partie des modalités des soins en psychiatrie dans laquelle le patient n’est pas consentant aux soins et, est atteint de troubles mentaux qui nécessitent des soins et compromettent la sûreté des personnes ou portent atteinte, de façon grave, à l’ordre public.