Vandœuvre-lès-Nancy : une femme placée au CPN après la défenestration d'une ado

VANDOEUVRE. Suspectée d’avoir provoqué la défenestration d’une ado de 15 ans, mercredi 9 novembre, une femme de 51 ans a d’abord été placée en garde à vue puis a été conduite ce matin au Centre Psychothérapique de Nancy (CPN) à Laxou.

PoliceBrassard

Les faits se sont déroulés mercredi 9 novembre au sein du bâtiment « les Geais » à Vandœuvre-lès-Nancy. De la fenêtre ouverte, une adolescente de 15 ans cramponnée au rebord faisait une lourde chute du troisième étage. Elle a été conduite à l’hôpital pour enfant pour des examens.   

C’est la résidente de l’appartement, une femme de 51 ans qui aurait contraint la jeune fille — une amie de sa fille — à sauter après l’avoir menacée de mort. La quinquagénaire a été placée en garde à vue à l’hôtel de police de Nancy. Selon les dernières informations qui nous ont été communiquées par la police, l’auteure présumée des faits qui ne semble « pas jouir de toutes ses facultés mentales » a été conduite ce jeudi matin au Centre Psychothérapique de Nancy (CPN) à Laxou. La victime est hors de danger.