Jarville-la-Malgrange : un scooter fonce sur la police

Jarville-la-Malgrange. Un homme a été interpellé à Jarville la Malgrange puis placé en garde à vue. La police lui reproche des refus d'obtempérer, des violences sur personne dépositaire de l'autorité public avec arme par destination et une usurpation d'identité. Depuis plusieurs semaines le mis en cause narguait les autorités au guidon de son scooter...

police-Nancy

Sur un scooter, une casquette sur la tête, l'homme jouait depuis plusieurs semaines dans le quartier de la Californie à Jarville-la-Malgrange au chat et à la souris avec des policiers. Gestes déplacés, insultes, conduite dangereuse, le conducteur du deux roues démuni de plaque parvenait toujours à s'éclipser sans se faire interpeller. Mercredi à 21 h 50, le mis en cause a été une nouvelle fois aperçu par les forces de l'ordre alors qu'il roulait à vive allure tout en réalisant un doigt d'honneur aux policiers. Alors que deux fonctionnaires de la Brigade anticriminalité (BAC) lui intimaient l'ordre de s'arrêter, le conducteur fonçait sur les fonctionnaires heurtant l'un d'eux. Le choc faisait chuter le pilote.

Légèrement blessé, l'individu tentait de prendre la fuite le long du canal, mais était interpellé par les fonctionnaires de police. L'état du policier blessé aux bras et à la jambe a nécessité 4 points de suture au mollet. Le conducteur du deux roues, né en 1987, a été placé en garde à vue pour refus d'obtempérer, violences sur personne dépositaire de l'autorité public avec arme par destination et usurpation d'identité. Selon la police, ce dernier très connu des services de police, se savait recherché pour d'autres faits et ne donnait pas sa véritable identité. Jeudi soir, en garde à vue à l'hôtel de Police de Nancy, il restait en attente de la décision judiciaire.