Nancy : un quinquagénaire placé en garde à vue après 35 vols à la roulotte

NANCY. Lundi 7 décembre, les policiers de la Bac ont interpellé rue de Strasbourg à Nancy un homme d'une cinquantaine d'années, auteur présumé d'une trentaine de vols à la roulotte commis ces dernières semaines sur l'agglomération de Nancy...
vol-roulotte
Photo d'illustration - crédit ici c nancy fr

C’est une affaire de vols à la roulotte en série sans doute élucidée. Depuis l’été, mais surtout en octobre et novembre, de nombreux vols à la roulotte ont été commis aux abords des cimetières de l’agglomération nancéienne. À chaque fois, un véhicule stationné était fracturé puis minutieusement visité, le malfrat parvenant à dérober essentiellement des sacs à main, des cartes bleues parfois munies de leur code confidentiel griffonné -qui auront permis à l’individu de retirer jusqu’à 2300 € à la banque- et autres objets de valeurs. 

C’est finalement grâce à la vidéo d’une banque dans laquelle l’auteur des faits avait retiré de l’argent à l’aide d’une carte bleue issue d’un vol à la roulotte, que les enquêteurs parvenaient à identifier un individu. Le portrait de celui-ci diffusé dans les services de police, c’était un policier de la Bac qui le reconnaissait formellement lundi 7 décembre dans une rue de Nancy. L’auteur présumé des vols était alors interpellé avenue de Strasbourg en milieu d’après-midi puis placé en garde à vue à l’hôtel de police de Nancy.

L’homme âgé de 55 ans, domicilié à Nancy est un étranger en situation irrégulière qui était sorti de prison en 2013, l’homme n’a reconnu aucun des faits que lui reprochaient les enquêteurs à savoir 35 faits commis pour une trentaine sur l’agglomération de Nancy et 3 en Dordogne. Selon la police, l’homme a été trouvé porteur d’une pointe à tracer en acier, un instrument qui aurait servi à l’individu à forcer les véhicules. À la perquisition du domicile nancéien de l’individu, les policiers faisaient quelques découvertes venant corroborer leurs soupçons avec de nombreux objets issus des vols à la roulotte dont un sac à main ou encore cinq téléphones portables... L’homme a été présenté mercredi au parquet en vue d’une comparution immédiate ce jeudi.