Grand Nancy : deux individus cagoulés extorquent des milliers d'euros au domicile de leur victime

Nancy et proximité. Deux individus cagoulés ont fait irruption lundi en fin de journée au domicile d'un quadragénaire afin de lui extorquer une grosse somme d'argent...
PoliceBrassard
photo d'illustration DGPN

Les faits se sont déroulés lundi 12 janvier dans un immeuble de la rue de la République à Jarville-la-Malgrange vers 18 h 50 heure à laquelle un homme a ouvert sa porte à deux individus dont l’un s'est présenté comme son gendre. La victime a alors découvert avec surprise que ses interlocuteurs sont cagoulés et muni pour l’un des deux, d’une arme de poing. Passé à tabac dans l’entrée du logement puis roué de coups, ses assaillants lui ont ensuite demandé « où était caché l’argent ». Un des deux malfrats a fouillé l’appartement et a retrouvé une boite dans une armoire qui contenait 5000 € provenant de la vente d’un véhicule. Les deux malfrats ont ensuite pris la fuite avec l'argent ainsi que deux téléphones téléphones. 

Le premier présumé auteur de cette extorsion aggravée interpellé près de Villerupt

Le lendemain matin, la victime a déposé plainte et livré à la brigade criminelle un détail qui va faire progresser l’enquête, lors de son agression, ce dernier a cru reconnaitre une voix d’une connaissance de sa fille et son fils. Rapidement, un premier auteur présumé est identifié et localisé. Domicilié à Vandœuvre-lès-Nancy et âgé de 40 ans, la police suivait d’abord le véhicule de cet homme et des deux femmes qui l'accompagnaient. Alors que ces dernières sortaient de son appartement avec trois sacs, la police les interpellait et retrouvait dans ces sacs les deux portables volés ainsi que le blouson déchiré qui a servi à l’extorsion dont la partie manquante arrachée par la victime a été retrouvée dans l’entrée de l’immeuble. Une des deux femmes, l’ex du présumé auteur de l’attaque a été placée en garde à vue avant de ressortir du commissariat avec un rappel à la loi alors que la deuxième a été mise hors de cause. Finalement, l’auteur a été interpellé ce mercredi dans un village proche de Villerupt. Placé en garde à vue à l’hôtel de police de Nancy et connu des services pour des faits anciens, il a nié les faits. L’homme sera présenté ce vendredi au parquet. Les recherches se poursuivent pour trouver le second individu.