Le Grand Nancy passe en mode hiver

GRAND NANCY. Depuis ce vendredi 14 novembre 2014 et jusqu'au 13 mars 2015, la Communauté urbaine du Grand Nancy déploie un dispositif de viabilité hivernale sur l’ensemble du réseau routier communautaire. L'objectif du dispositif ? Assurer des conditions optimales de circulation des voiries les plus petites jusqu'aux grands axes...

NeigeLogo

Calendrier oblige, depuis hier matin, les services techniques municipaux des 20 communes du Grand Nancy sont à nouveau mobilisables afin de faire face aux intempéries neigeuses sur le réseau routier communautaire hors voiries nationales et départementales. Pour une meilleure organisation des services techniques, ce plan hivernal important, coordonné avec la Direction interrégionale des Routes Est et le Conseil Général de Meurthe-et-Moselle, est mis en place chaque année pour permettre de surveiller, saler et déneiger près de 800 kilomètres de voirie.

LA MÉTHODE. Des interventions préventives sont mises en place pour préserver les conditions de circulation et curatives pour maintenir ou rétablir ces mêmes conditions de circulation, celles-ci sont déclenchées en fonction des alertes météorologiques. Le dispositif de viabilité hivernale s’organise ensuite autour d’un classement des voiries établi selon des niveaux présentant une hiérarchisation précise des 800 kilomètres des voiries du Grand Nancy.

LES MOYENS D’INTERVENTION. Pour accomplir l’ensemble de ces interventions, trois équipes de 52 agents communautaires sont d’ores et déjà en astreinte, une semaine sur trois du 14 novembre 2014 au 13 mars 2015.  Les équipes seront renforcées en fonction des prévisions et des vigilances météorologiques. Du côté des moyens techniques, 63 camions communautaires ou communaux sont disponibles ainsi que 7 camions privés mobilisables. 

PEU DE NEIGE L’AN DERNIER. Alors qu’en 2012 /2013, le dispositif hivernal a nécessité 10600 tonnes de sel pour 58 cm de neige cumulés sur l’hiver et 1 jour de pluie verglaçante pour un coût global de 2,650 M€ à la Communauté Urbaine du Grand Nancy, la saison dernière marquée par des conditions climatiques douces n’aura coûté que 650 000 € avec 600 tonnes de sel pour 3 cm de neige sur l’hiver.