Municipales 2014 Grand Nancy : Hervé Féron promet 200 emplois sur la plaine Flageul

Nancy- Candidat à la présidence du Grand Nancy, Hervé Féron promet, en cas de victoire, la création de 200 emplois sur la plaine Flageul... 
aire.gensvoyage
Hervé Féron en avril 2013 au côté de André Rossinot - photo d'archive crédit www ici c nancy fr

Située sur la commune de Tomblaine, la plaine Flageul, qui appartient à la communauté urbaine, est bien connue des footballeurs qui utilisent les nombreux terrains pour s'adonner à leur sport favori. Alors que l'urbanisation gagne sans cesse du terrain, cet espace important très bien situé à proximité d'un aérodrome, entre un supermarché et le stade Marcel Picot et à cinq minutes du centre-ville de Nancy, est vide de toute activité. 

Pour Hervé Féron, maire de Tomblaine, ce néant s'explique par la volonté de l'actuel président du Grand Nancy, André Rossinot, de faire la sourde oreille aux demandes « ces dernières années une dizaine d'entreprises ont proposé de s'installer là, jamais le président du Grand Nancy ne m’a dit non, mais il a toujours empêché de le faire en ne répondant pas. » Candidat de gauche à la présidence du Grand Nancy, Hervé Féron promet du changement s'il devait être élu au printemps prochain « si je deviens président du Grand Nancy, on peut dire que dans les deux ans 200 emplois seront créés là » affirmant avoir déjà des prétendants et de citer un bowling, un restaurant KFC ou encore la société Techni-Plafond qui aimerait quitter Saint-Max pour la commune voisine et la plaine Flageul.  

Un pôle équestre

L'ambition du maire de Tomblaine est de créer sur la plaine Flageul une zone de loisirs et de commerces liés au temps libre avec l'ambition de déplacer les terrains de football « au nord de la piste de l'aérodrome où ça ne sera jamais constructible. » Et à la place de ces terrains de foot, Hervé Féron souhaite donc la création « d'un pôle d'activités avec du loisir, du sport et de la culture » et révèle qu'une association type société souhaite s'installer sur la plaine Flageul pour exercer une activité à quatre volets autour du cheval à savoir une école équestre, une activité cheval et le handicap, mais aussi la représentation d'un spectacle équestre toute l'année et enfin une école de formation d'artiste équestre. Selon le candidat à la succession d'André Rossinot il faut « faire vivre ce territoire » refusant l'arrivée d'activité tertiaire sur ce secteur « il faut de la vie, car cet espace est situé à proximité des habitants. »