Grand Nancy Thermal : le rapport de l’étude clinique remis au Préfet

Grand Nancy. Le projet Nancy Thermal se concrétise aujourd'hui encore un peu plus, ce vendredi le Président du Grand Nancy, André ROSSINOT a remis officiellement au Préfet de Meurthe-et-Moselle Raphaël BARTOLT le rapport de l’étude clinique sur l’ « Efficacité de la prise en charge thermale dans la gonarthrose symptomatique ».
piscine-thermale2012.icicnancyfr
La piscine ronde de Nancy Thermal - photo d'archive crédit www ici c nancy fr

La remise aujourd'hui du dossier Nancy Thermal est un nouveau pas dans le cadre du projet de réhabilitation et de valorisation du site historique de Grand Nancy Thermal. 

Le dossier de l'étude clinique sur l'efficacité de la prise en charge thermale dans l'arthrose du genou à Grand Nancy Thermal intègre deux volets de la demande d’autorisation d’exploiter une source d’eau minérale naturelle à des fins thérapeutiques, nécessaires pour redonner à l’eau du site un agrément thermal tel que ce fut le cas de 1911 à la fin des années 1930.

Le premier prend en compte l'étude clinique réalisée d’avril 2012 à juin 2013 sur le site de Grand Nancy Thermal dans des locaux aménagés à cet effet (Notre article du 4/03/2012). L’étude clinique a permis à 283 patients volontaires souffrant d’arthrose du genou de bénéficier des soins d’une cure thermale.

Le deuxième volet hydrogéologique, sanitaire, technique et administratif portant plus particulièrement sur les caractéristiques de la ressource en eau a déjà été validé par le Conseil Départemental de l’Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques (CODERST) sous l’autorité du Préfet en mars 2012.

Nancy Thermal : un complexe forme, détente et santé à l'horizon ?

L’ensemble des deux volets va être transmis par Monsieur le Préfet à Madame la Ministre des Affaires sociales et de la Santé, qui sera amenée à solliciter un avis de l’Académie nationale de médecine. La renaissance d’un véritable thermalisme médical à Grand Nancy Thermal dépendra par conséquent de la réponse du Ministère des Affaires sociales et de la Santé à la demande du Grand Nancy d’autorisation d’exploiter l’eau du site en tant qu’eau minérale naturelle à des fins thérapeutiques.

Avec son nouveau projet, Nancy pourrait retrouver le rayonnement thermal connu au début du siècle et se replacer parmi les stations les plus prisées des curistes lorrains : Amnéville, Plombières et Vittel dotant par la même occasion le Grand Nancy d'une attractivité touristique du territoire plus forte.

Selon les chiffres de la Communauté Urbaine du Grand Nancy, l’impact du centre Grand Nancy Thermal sur l’activité hôtelière de l’agglomération serait estimé à une augmentation du nombre de nuitées de 5 %, soit 35 000 nuitées supplémentaires, représentant un chiffre d’affaires majoré d’environ 2,6 M€ et d'autre part des retombées économiques annuelles induites par le futur centre Nancy Thermal comprises entre 5,5 et 11 M€.

Plus d’un siècle après le jaillissement de la première source, le projet Nancy-Thermal semble bien parti pour renaître !