Le Sillon lorrain lance sa candidature au label « French Tech »

ÉCONOMIE. C'est à la Source, un espace dédié à l’écosystème numérique du Grand Nancy situé au rez-de-chaussée de l'immeuble Médiaparc sur le site du Technopôle Renaissance qu'a été officialisée vendredi la démarche de candidature au label French Tech du Grand Nancy au côté des autres agglomérations du Sillon Lorrain (Épinal, Metz et Thionville).
French.Tech
Lancement de la démarche de candidature au Label French Tech autour de quelques acteurs de la filière numérique dans le Grand Nancy - photo www ici c nancy fr

Pour booster l'économie numérique de la France, Fleur Pellerin, ministre de l'Économie numérique, a lancé fin novembre dernier le plan «French Tech», un programme qui soutiendra financièrement la croissance des startups. Doté d’une enveloppe de 215 millions d'euros, la « French Tech » s'articulera autour de trois leviers d'intervention en mobilisant le programme investissement d'avenir, à savoir : la labellisation des grandes métropoles numériques, l'accompagnement aux initiatives privées (200 millions d'euros) et l'attractivité internationale (15 millions d'euros). Cette initiative de l’État permettra de constituer une « équipe de France » des métropoles les plus dynamiques en matière d’économie numérique et ainsi développer des écosystèmes urbains favorables et dynamiques à la naissance et l'émergence de génies du numérique.

Autant d'enjeux de développement économique et d’attractivité du territoire auxquels le Grand Nancy a été sensible au côté du Sillon Lorrain. Cette démarche collective fondée sur les acteurs de l'économie numérique entend illustrer la richesse de notre territoire. 

Le Grand Nancy poursuit sa démarche de positionnement en tant qu'agglomération numérique

Le label devrait permettre au Grand Nancy de créer un environnement favorable au développement des projets et des entreprises sur l'ensemble de l'agglomération, de favoriser l'émergence de talents sur le territoire favorisant la création d'emplois. Pour favoriser cet écosystème numérique et cette candidature au label, le Grand Nancy a inauguré vendredi « La Source », un espace dont l'ambition est de mobiliser les acteurs de la filière numérique afin qu’ils portent le Sillon Lorrain au rang des métropoles numériques...  

Claudine Guidat, conseillère communautaire déléguée à la participation

GuidatLe projet French Tech ? « C'est à la fois une ambition, celle d'aller chercher ensemble un label et de montrer qu'en Lorraine, on a un territoire dynamique, créatif et qu'on est capable à partir de nos ressources d'affirmer un domaine d'excellence, mais en même temps l'occasion de construire d'une autre façon, de travailler la dynamique économique et la dynamique de développement, on attire plus les entreprises, on ne crée plus les emplois de la même manière...»

 Thomas Poumarède, président de la start-up Yupeek, une plateforme qui met en réseau étudiants, jeunes diplômés et recruteurs

Yupeek

Pourquoi Nancy ? « Je suis brestois d'origine, ce qui m'a amené à Nancy, ce sont les études comme beaucoup. Je suis resté sur Nancy à l'issue de mes études parce que j'ai senti qu'à Nancy il y avait un terreau, des éléments indispensables à l'enracinement d'une société. Nous, en plus, on avait tout ce bassin étudiant, intéressant pour une entreprise qui a besoin de recruter. Nous sommes une entreprise de services, on fait du recrutement , de la mise en relation d'étudiants et de jeunes diplômes avec des entreprises sur tout le territoire national, aujourd'hui nous sommes les leaders en France sur ce qu'on fait, notre valeur à nous se fait sur le capital humain (...) ce besoin en matière grise on savait qu'on allait pouvoir le trouver ici ».